fbpx

Ma Prime Renov 2020

La prime Coup de pouce économies d'énergie : pour quels travaux ?

Depuis le 1er janvier 2020, le Crédit d’Impôt (CITE) a été transformé en prime de transition énergétique pour les ménages modestes.

a loi de finances 2020 est venu modifier le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE). Pour les ménages modestes, le crédit d’impôt devient une prime de rénovation énergétique, appelée Ma Prime Rénov’, soumise à des plafonds de ressources et gérée par l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat). 

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur Ma Prime Rénov’ 2020 : montant, plafonds de dépense, conditions de ressources, travaux éligibles …

En 2020, le crédit d’impôt devient une prime pour les ménages modestes

Au 1er janvier 2020, l’actuel crédit d’impôt pour la transition énergétique devient une prime soumise à des conditions de ressources. L’aide Habiter mieux Agilité proposée par l’Anah est ainsi fusionnée avec le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) pour créer une prime dédiée aux ménages modestes.

Ma Prime Rénov’ sera versée de manière contemporaine à la réalisation des travaux, par l’Agence nationale de l’habitat (Anah). C’est une bonne nouvelle car cela signifie vous aurez le même interlocuteur pour demander la prime et les autres aides de l’Anah.

Attention, le crédit d’impôt ne va pas disparaître complètement. Le gouvernement a opté pour un tour de passe-passe : les ménages de la classe moyenne qui ne seront pas éligibles à la prime de rénovation énergétique, pourront continuer à bénéficier du crédit d’impôt jusqu’au 31 décembre 2020, puis bénéficieront de la prime en 2021. Tous, à l’exception des ménages les plus aisés qui ne pourront plus bénéficier du CITE ni de la prime en 2020, sauf pour les systèmes de charge pour véhicules électriques et ce jusqu’à fin 2020.

Comment obtenir Ma Prime Rénov’ ? Les conditions d’éligibilité

Les conditions d’éligibilité à la prime 2020 seront très différentes de celles du crédit d’impôt. Le changement notable est l’application d’un barème de ressources.

Votre situation et votre logement

Voici les critères qui concernent votre situation et votre logement :

  • vous devez être propriétaire occupant ou à titre gratuit ou locataire,

  • le logement concerné doit être votre résidence principale,

  • le logement doit être achevé depuis plus de 2 ans,

  • les travaux doivent être entièrement réalisés par un professionnel RGE “Reconnu Garant de l’Environnement”.

Vos ressources

Grande nouveauté par rapport au crédit d’impôt 2019, désormais vous ne devez pas dépasser un certain seuil de ressources pour être éligible à la prime :

Plafonds des seuils de ressources à ne pas dépasser pour les ménages aux ressources très modestes

Nombre de personnes composant le ménage

Île-de-France (en euros)

Autres régions (en euros)

1

20.593 € 14.879 €

2

30.225 €

21.760 €

3

36.297 €

26.170 €

4

42.381 €

30.572 €

5

48.488 €

34.993 €

Par personne supplémentaire

+ 6.096 €

+ 4.412 €

Plafonds des seuils de ressources à ne pas dépasser pour les ménages aux ressources modestes

Nombre de personnes composant le ménage

Île-de-France (en euros)

Autres régions (en euros)

1

25.068 € 19.074 €

2

36.792 €

27.896 €

3

44.188 €

33.547 €

4

51.597 €

39.192 €

5

59.026 €

44.860 €

Par personne supplémentaire

+ 7.422 €

+ 5.651 €

 

La liste des travaux éligibles à la prime 2020

Voici la liste des travaux éligibles à la prime 2020 et les montants afférents :

Quel montant pour quels travaux ?

Nature de la dépense

Montants pour les ménages aux ressources très modestes

Montants pour les ménages aux ressources modestes

Matériaux d’isolation thermique des parois vitrées (à la condition que ces mêmes matériaux viennent en remplacement de parois en simple vitrage)

100 € / équipement

 80 € / équipement

Matériaux d’isolation thermique des parois opaques

25 € / m² pour l’isolation des murs en façade ou pignon par l’intérieur, des rampants de toiture et plafonds de combles aménagés ou aménageables

et 100 € / m² pour l’isolation des murs en façade ou pignon par l’extérieur, des toitures-terrasses

20 € / m² pour l’isolation des murs en façade ou pignon par l’intérieur, des rampants de toiture et plafonds de combles aménagés ou aménageables

et 75 € / m² pour l’isolation des murs en façade ou pignon par l’extérieur, des toitures-terrasses

Équipements de chauffage ou de fourniture d’eau chaude sanitaire fonctionnant au bois ou autres biomasses ou à l’énergie solaire thermique

3.000 € pour les chaudières à granulés (avec régulation classe IV au moins, et associée à un silo de stockage des granulés, neuf ou existant, volume minimum de 225 L)

8.000 € pour les systèmes solaires combinés

3.000 € pour les chaudières à bûches (avec régulation classe IV au moins, et associée à un ballon tampon, neuf ou existant)

3.000 € pour les poêles à granulés et cuisinières à granulés

4.000 € pour les chauffe-eau solaires individuels

2.500 € pour les poêles à bûches et cuisinières à bûches

2.000 € pour les foyers fermés et inserts à bûches ou granulés

2.000 € pour les chaudières à granulés (avec régulation classe IV au moins, et associée à un silo de stockage des granulés, neuf ou existant, volume minimum de 225 L)

6.500 € pour les systèmes solaires combinés

6.500 € pour les chaudières à bûches (avec régulation classe IV au moins, et associée à un ballon tampon, neuf ou existant)

2.500 € pour les poêles à granulés et cuisinières à granulés

3.000 € pour les chauffe-eau solaires individuels

2.000 € pour les poêles à bûches et cuisinières à bûches

1.200 € pour les foyers fermés et inserts à bûches ou granulés

Pompes à chaleur, autres que air / air, dont la finalité essentielle est la production d’eau chaude sanitaire

3.000 € pour les pompes à chaleur géothermiques

3.000 € pour les pompes à chaleur air/eau

2.000 € pour les pompes à chaleur géothermiques

2.000 € pour les pompes à chaleur air/eau

Équipements de raccordement à un réseau de chaleur et/ou de froid, et droits et frais de raccordement

400 €

300 €

Système de charge pour véhicule électrique

300 €

300 €

Équipements ou matériaux de protection des parois vitrées ou opaques contre les rayonnements solaires

25 € / m²

20 € / m²

Audit énergétique

500 €

400 €

Dépose de cuve à fioul

400 €

300 €

Équipements de ventilation mécanique contrôlée à double flux

3.000 €

2.000 €